METTRE LES GENS AU CŒUR DE LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE

0
0
0
 
 

METTRE LES GENS AU CŒUR DE LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE

06 Sep, 2018

Le digital bouleverse le futur du travail. L'actif premier de l'entreprise réside dans les hommes qui la composent. Pour réussir sa transformation digitale, l'inclusion des collaborateurs est l'étape préliminaire incontournable.


Caroline Loisel, consultante RH, et Emmanuel Vivier, co-fondateur du Hub Institute, nous livrent leur vision et partagent leur expérience.

Comment le digital bouleverse le futur du travail ?

Le digital bouleverse les façons de collaborer, de se former, de manager au sein de l'entreprise. En somme, la transformation digitale, quel que soit le secteur d'activité, demande de revisiter les postures de chacun à 3 niveaux :
- La façon d'accomplir son travail au quotidien,
- Les relations professionnelles internes et dans un nouvel écosystème,
- Les perspectives de carrières avec l'évolution de chaque fonction. 

Dans un contexte où l'obsolescence programmée des connaissances, l'accélération des nouvelles technologies, la démultiplication des outils de recentrage sur les tâches à plus forte valeur ajoutée et la plate-formisation de toute activité de type « Uberisation » sont en première ligne,  8 grands enjeux (ou tendances) dans le futur du travail émergent.



C'est ainsi l'ensemble de l'expérience collaborateur qui est touchée par ces tendances.  De la recherche d'emploi à l'intégration dans l'entreprise, en passant par le recrutement ou la formation : la transformation touche 100% du parcours collaborateur.

Dans le cadre d'une transformation de l'entreprise d'un point de vue business et stratégique, dans quelles mesures ces bouleversements sont-ils acceptés par les collaborateurs ?

Les évolutions du monde digital impliquent de ne plus tout contrôler, de ne plus tout savoir, et poussent à abandonner finalement l'étiquette d'expert. Le digital, suppose d'accepter le lâcher prise, accepter de se questionner tout le temps, accepter d'être dépendant des autres. La culture digitale revisite la notion d'ego et de pouvoir chez chaque individu.

Face à un tel changement, la réaction dominante quelle que soit la population concernée, est une forme d'alerte. Le changement pousse chacun dans une zone dite d'inconfort et la partie mécanique de notre cerveau est conditionnée pour se mettre en mode protection. Pour se protéger, nombreux sont ceux qui se réfugient derrière des « croyances » qui peuvent permettre – mais pendant un temps seulement – de ne pas se sentir concerné par le changement qui est en train de se produire. Ainsi, chacun se fabrique ses croyances limitantes en fonction de son expérience, son âge, son histoire.

Etant donné que ce que l'on fait est le résultat de ce qu'on croit, il paraît important, afin d'agir sur les comportements, de comprendre d'abord ces croyances pour mieux les accompagner et les transformer. 

Quelles actions permettent à l'entreprise d'atténuer ces croyances et de donner ainsi aux collaborateurs la possibilité de revisiter leur métier  à leur rythme et en fonction de leur background ? 

Dans la transformation d'une entreprise, il est primordial de prendre en compte l'état des âmes et pas uniquement l'état des lieux. La performance de l'entreprise passe par la performance individuelle de chacun des collaborateurs. Par conséquence, la réussite de la transformation de l'entreprise reste conditionnée à l'inclusion des collaborateurs. 

Pour embarquer tout le monde dans l'ensemble de la transformation – car chaque métier est impacté, il est décisif de considérer les croyances de chacun et de mettre en place des actions pour les atténuer. Sans les lever complètement, ce travail d'assouplissement permet à chacun de vivre plus sereinement « son » changement.

Ainsi 4 types de leviers sont envisageables : 
  • La co-construction par l'écoute et l'intelligence collective 
  • Le décryptage par le partage des enjeux du nouvel écosystème business
  • L'ouverture par la visite d'autres entreprises, d'autres structures ayant déjà fait évoluer leurs façons de travailler, de s'organiser, et de collaborer 
  • L'expérimentation, phase ultime, pour simuler les conditions des nouvelles façons de travailler et mettre le pied à l'étrier 

Au sein du Hub Institute nous accompagnons les entreprises dans leur transformation en nous concentrant sur l'humain. A titre d'exemple, cette démarche a été notamment développée au sein d'une grande entreprise du secteur des médias depuis 2016. La co-construction d'un parcours d'accompagnement et la création d'un parcours de formation de 3 jours ont été déployé auprès de 2500 collaborateurs, de l'assistant au manager. L'objectif était de mieux comprendre les nouveaux enjeux stratégiques de l'entreprise, de se confronter au réel d'un monde devenant de plus en plus digital et d'avoir des clefs individuelles pour se projeter dans des nouvelles configurations de son métier et de son travail au quotidien. 

L'article est aussi disponible en Anglais.
Co-fondateur du Hub Institute
HR consultant
{POPUP_CONTENT}